Apple réclame 379 millions de dollars à Samsung pour avoir copié l’iPhone

La bataille juridique qui oppose Apple à Samsung est loin d’être terminée. Cette semaine, les deux fabricants sont entrés dans un nouveau procès, afin de déterminer le montant des dommages et intérêts que Samsung devra verser à Apple, pour avoir copié des fonctionnalités et éléments clés de la conception de l’iPhone.

apple_samsung_bat

Lors de l’ouverture du procès, Apple a demandé 379 millions de dollars en dommages et intérêts, alors que Samsung a déclaré accepter de payer seulement 52 millions. Selon l’avocat de la firme sud-coréenne William Price,

« Apple demande simplement beaucoup plus d’argent qu’elle n’en a le droit ».

Au contraire, selon l’avocat d’Apple Harold McElhinny, le chiffre de 379 millions est basé sur le manque à gagner de 114 millions, les bénéfices de Samsung de 231 millions, et des redevances de 35 millions de dollars.

« Apple estime qu’elle aurait vendu 360 000 appareils en plus si Samsung n’avait pas sorti ses appareils contrefaits, que la firme a vendu à hauteur de 10,7 millions d’unités, générant 3,5 milliards de dollars de recettes. Dans un combat loyal, cet argent aurait dû aller à Apple »,

a déclaré Harold McElhinny.

L’an dernier déjà, Apple a du verser 1,05 milliards de dollars à Apple, après avoir été déclaré coupable d’avoir violé intentionnellement plusieurs brevets d’Apple. Un autre juge a pourtant décidé plus tard de réduire la somme due, estimant que le jury avait mal évalué les dommages, à cause d’une mauvaise compréhension des brevets.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

m.dupart