iPhone 5S : la production des composants pourrait ne pas commencer en juin

Quand est-ce qu’Apple va se décider à sortir un nouveau Smartphone haut de gamme ? Difficile d’y répondre. Il y a quelques semaines, tout le monde croyait en une sortie pour le 29 juin prochain, mais depuis quelques jours, des nouvelles sur des problèmes de production ont circulé sur le web. La production pourrait ne pas commencer avant fin juin selon de nombreuses sources asiatiques.

iPhone 5S

Le capteur d’empreinte digitale comme principal responsable

L’iPhone 5S pourrait ne pas être dévoilé au 29 juin prochain, la date du 6e anniversaire du premier modèle de la gamme. Il ne faut pas également trop croire à un lancement à la prochaine rentrée. Pourquoi ? Parce qu’il existe quelques soucis concernant le capteur d’empreintes digitales d’après les propos des fournisseurs taïwanais et japonais de la firme américaine, répondant à des interrogations de l’agence de presse Reuters. Le matériau qui revêt actuellement les Smartphones de la marque ne serait pas adapté à cette nouvelle technologie. La firme aurait ainsi demandé le gel des productions avant d’avoir trouvé les solutions à ce problème.

Possibilité d’une sortie avec l’iPhone low-cost

Ces fournisseurs asiatiques d’Apple ont laissé également filé une information selon lequel des prototypes de l’iPhone low-cost verront le jour au mois de mai, avant une production en masse au mois de juin. Deux possibilités existent donc : soit les deux modèles feront leur apparition à une même date, soit l’iPhone low-cost arrive en premier sur le marché. Il se pourrait que ce modèle à bas prix ne se trouve que dans des boutiques de la firme situées dans les pays émergents comme la Chine, l’Inde et le Brésil.

La relation se dégrade entre Apple et ses fournisseurs asiatiques

Dans le même rapport, Reuters a également laissé entendre l’existence d’une certaine dégradation de relations entre la firme de Cupertino et ses fournisseurs asiatiques. Ces derniers semblent ne pas être d’accord aux changements fréquents de planning chez Apple. La marque américaine commence à être vue comme une « Pomme empoisonnée » en Asie du fait de ses fortes exigences. Reuters a interrogé un haut responsable de la firme pour en savoir plus sur la question, mais n’est pas parvenue à obtenir des réponses.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

m.dupart